16/02/2011

2007 - Wezembeek-Oppem - Un journaliste de la Libre Belgique manipule les informations.

'Eberlué par des contre-vérités", LB 26/10/2007

 

Notre reportage (LLB du 23 octobre) sur la situation à Wezembeek-Oppem suscite le débat.

 

Ainsi, un habitant de la commune de St-Ghislain, nous envoie le courriel suivant : "J'ai été éberlué et choqué en lisant une série de contrevérités rapportées par un journaliste, qui n'a sans doute fait qu'une trop rapide incursion dans notre commune pour déformer autant certaines réalités. Il affirme tranquille­ment que Wezembeek-Oppem est tout sauf un petit paradis et que "parler le français peut même très vite y devenir un enfer". Suit une déclaration inepte d'un certain Jawad (non autrement présenté) dont il faut résolument contester tes propos. Nous habitons Wezembeek-Oppem depuis plus de trente ans et nous n'avons pratiquement jamais rencontré des spécimens tels que décrits par cet interlocuteur occasionnel, c'est-à-dire "des commerçants qui refusent de parler français, des policiers qui font semblant de ne pas comprendre, des employés communaux montrant une évidente mauvaise volonté de s'adresser en français à lui". Où le journaliste vont-ils chercher ses infos pour afficher "Bienvenue en zone de guerre... communautaire" ? Il confond les habitants de la commune avec quelques politiciens flamingants qui fomentent des tensions. Regrettable qu'un journal sérieux véhicule une version si tronquée de ce que des milliers de paisibles citoyens, néerlandophones et francophones, vivent quotidiennement".

 

16:40 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.